La Revolution et l’Empire

Mais le rapprochement entre les deux pays est contrarié par les conséquences de la Révolution à Paris. L’esprit est ailleurs en France et le suivi des affaires se perd. Le projet de nomination d’un représentant résident à Mascate est oublié.

Une tentative d’établissement de relations diplomatiques entreprise en 1803 par NAPOLEON I avec l’envoi à Mascate d’un Consul, M. de CAVAIGNAC, échoue car le Régent BADR BIN SAYF, influencé par les Anglais, refuse de le recevoir.

En 1807, le nouveau Sultan SAID BIN SULTAN (futur SAYYID SAID le Grand, qui régna jusqu’en 1856) accepte de signer une convention franco-omanaise avec le Capitaine Général DECAEN, Gouverneur de l’île de France.

Dernière modification : 28/12/2009

Haut de page